| Arts & Lettres | Poésie | Démocratie, laïcité, droits | Politique | Féminisme, rapports hommes-femmes | Femmes du monde | Polytechnique 6 décembre 1989 | Prostitution & pornographie | Syndrome d'aliénation parentale (SAP) | Voile islamique | Violences | Sociétés | Santé & Sciences | Textes anglais  

  Hébergé par                   Sisyphe.org    Accueil                                   Plan du site                       Éditions Sisyphe






jeudi 2 février 2012


Après "Laïcité, Inch’Allah"
"Même pas mal", un film de Nadia El Fani et Alina Isabel Pérez



Format Noir & Blanc pour mieux imprimer ce texte Imprimer ce texte


Chercher dans ce site


AUTRES ARTICLES
DANS LA MEME RUBRIQUE


Femmes algériennes - Quand les traditions l’emportent sur la raison
Algérie - De quelle démocratie nous parlent-ils ?
Appel international - Agissons pour soutenir les démocrates en Tunisie !
Algérie - Pour Katia assassinée à cause de son refus de porter le voile
Soutenez la séparation de la religion et de l’État, non l’islam politique
Kiosque arabe - Voix féminines avant l’extinction
Le printemps est une saison féminine
Les principaux partis égyptiens refusent de s’engager à garantir l’égalité des droits entre hommes et femmes
Un an déjà, et nous attendons toujours la mobilisation des féministes égyptiennes
Tunisie, Egypte, etc. : les femmes toujours trahies en 2011 !
Révoltes arabes sur fond de religion, de virilité et de pouvoir
Tunisie - "Mon devoir est de parler". Lettre ouverte aux dirigeants d’Ennahdha
Égypte - Faire pression sur les partis égyptiens afin que les aspirations de la "Révolution du 25 janvier" deviennent réalité (Amnesty International)
Tunisie : l’histoire est en marche - Entrevue avec Wassyla Tamzali
Manifeste pour la laïcité au Moyen Orient et en Afrique du Nord - Signez
Élection en Tunisie - Islam modéré ?
Les Tunisiennes envoilées : liberté retrouvée ou nouvel asservissement ?
Le Printemps arabe apporte peu aux femmes marocaines
Égypte - L’aveu concernant les "tests de virginité" forcés doit donner lieu à une procédure judiciaire
Au premier plan pendant la révolution, les femmes égyptiennes disparaissent dans l’Ordre nouveau
Révolution arabe - De la libération à la liberté
Hommage aux femmes révolutionnaires égyptiennes
Égypte - Des manifestantes de la place Tahrir torturées et forcées de subir des "tests de virginité"
Lettre à mes Amies du Maghreb et à celles du Machrek
Égypte 2011 - La révolution exclut-elle les femmes ?
Le soulèvement du monde arabe doit s’accompagner du respect des droits des femmes
Égypte - Des centaines d’hommes agressent des femmes Place Tahrir lors de la Journée internationale des femmes
La Révolution arabe en marche - Femmes, nous sommes à vos côtés !
Égypte - Une soixantaine d’organisations dénoncent l’exclusion des femmes juristes du Comité constitutionnel
L’Association des Tunisiens en France dit NON à l’extrémisme en Tunisie
Algérie - Réforme d’un système corrompu ou avancée vers la démocratie ?
Tunisie - « Pas de démocratie sans l’égalité totale entre les hommes et les femmes »
Algérie - J’ai marché le 12 février à Alger et marcherai encore et encore
La révolte des peuples en Orient face au silence et au mépris assourdissant des pouvoirs occidentaux
Égypte - Le cercle vicieux de la répression politique et économique
Égypte - L’ordre ancien change
Droits des femmes en Tunisie et en Égypte - Le cœur et la pensée ailleurs
ElBaradei, l’opposant estimé le plus démocrate, ne participe pas aux discussions sur la transition en Égypte
Tunisie - Démocratie ou islamisme ?
Tunisie - Une citoyenne témoigne du harcèlement d’extrémistes religieux lors de la marche des femmes pour la citoyenneté et l’égalité
Le mouvement des femmes en Algérie de 1962 à 1991




Je n’ai pas toujours été « grande gueule » … Petite, j’étais plutôt timide.

Mon esprit de rébellion s’est développé certes par mon histoire familiale, il n’est pas anodin d’être fille de communistes, mais aussi par mon profond besoin et donc désir de liberté. J’ai toujours considéré que mes films ne parlaient que de ça : LA LIBERTÉ.

Quand je pars tourner « Laïcité Inch’Allah ! », en août 2010, c’est avec mon esprit frondeur, dans l’idée qu’il est temps pour moi d’assumer mon exil volontaire en France - quitte à ne plus pouvoir retourner en Tunisie - d’attaquer frontalement à la fois le régime dictatorial de Ben Ali qui instrumentalisait la religion, mais aussi pour dénoncer l’hypocrisie sociale qui envahissait le quotidien des tunisiens. Mon objectif était clair, il fallait tirer la sonnette d’alarme et démontrer que cette « régression » n’était pas le seul fait de la société mais bien la conséquence à la fois de la dictature qui ne laissait aucun espace aux libres penseurs, et aussi de la montée en puissance des mouvements islamistes qui paraissaient les seuls contestataires face au régime corrompu de Ben Ali. Ramadan commençait le 11 août 2010 et pour les six prochaines années allait se dérouler pendant la saison touristique la plus dense… Et le régime allait continuer, pour sauver la mise, son double discours d’afficher la modernité tolérante de la Tunisie tout en obligeant par exemple, les cafés hors zones touristiques à fermer…

L’histoire, on le sait, a rattrapé mon histoire et mon sujet à l’aune de la révolution se retrouvait être au coeur du débat postrévolutionnaire… Je me sentais enfin libre de m’exprimer sans détours sur un sujet qui méritait d’être débattu en Tunisie, la place de la religion… Et transgressant tous les tabous, et celui, suprême en Islam, de l’apostasie, je déclarais lors d’une interview donnée à l’occasion de la première mondiale de mon film à Tunis en Avril 2011, que j’étais athée… N’avais-je pas intitulé mon film dans un premier temps « Ni Allah, Ni Maitre ! » ? Tout comme dans le film, je déclarais à cette même chaîne de télévision « qu’entre les Islamistes et moi c’était la guerre »…

C’est le point de départ d’une campagne violente de haine et de harcèlement, d’abord sur le Net via Facebook, puis publique, pour finir par une affaire judicaire puisque des avocats islamistes ont déposé plainte contre moi pour atteinte au sacré, atteinte aux bonnes moeurs, et atteinte à un précepte religieux…

Ils n’ont pas hésité, dans le fatras d’injures postées à mon égard sur Facebook et au milieu d’appels au meurtre et autres calomnies, à se moquer de mon crâne chauve que j’arborais suite à une chimiothérapie pour soigner un cancer qu’on m’avait découvert alors que j’étais en plein montage du film…

À partir de ce moment-là et suite à des menaces reçues sur mon téléphone à mon domicile, un double combat s’engage pour moi : abattre ce cancer et ne pas me laisser abattre !! Il me faut tenir bon, que le film existe et surtout qu’il soit utile… Le film est projeté à Cannes et nous trouvons des distributeurs pour le sortir en France… Pendant ce temps Alina me photographie, me filme et m’accompagne parfois, entre deux séances de Chimio à TV5 , ou quand nous partons taguer la nuit le titre du film sur les murs de Paris… Je rentre en résistance !

Pourquoi faire un film pour raconter les « conséquences d’un film » ? Pour continuer la lutte certes, et pour dire une fois de plus que « ceux qui vivent sont ceux qui luttent » (Victor Hugo).

Face à l’adversité je n’ai pas été seule, heureusement !

Des images de l’été en Tunisie sous Ben Ali....Août 2010, Nadia promène son micro, sa micro équipe pour filmer « La Désobéissance »... On vient d’apprendre qu’en Algérie deux ouvriers qui avaient déjeûné pendant ramadan vont être jugés... On filme tout ce qu’on peut : l’écran d’ordinateur où défilent les infos dans la presse...

C’est le film...

Plus d’information dans le fichier PDF ci-dessous.

PDF - 306 ko

Vous pouvez apporter votre soutien.

Nadia El Fani a besoin d’aide financière et autre pour terminer son film et le diffuser. Voir ce lien.

Mis en ligne sur Sisyphe, le 26 janvier 2012

                        Format Noir & Blanc pour mieux imprimer ce texteImprimer         Nous suivre sur Twitter       Nous suivre sur Facebook

   Pour afficher en permanence les plus récents titres et le logo de Sisyphe.org sur votre site, visitez la brève À propos de Sisyphe.

© Sisyphe 2002-2013
Sisyphe.org | Archives | Plan du site | Copyright Sisyphe 2002-2011 | |Retour à la page d'accueil |Admin